La liberté par le sport

La Coalition des amputés du Canada assumera la responsabilité de l’administration nationale du projet pilote fructueux « La liberté par le sport » (« Freedom through Sport ») développé par le Franklin-Northern Alberta Amputee program, un organisme sans but lucratif oeuvrant sous les auspices de l’Université d’Alberta, en collaboration avec le Steadward Centre for Personal and Physical Achievement à l’Université d’Alberta et au Glenrose Rehabilitation Hospital à Edmonton, Alberta. Dans le programme « La liberté par le sport », des ateliers d’amputés actifs (« Active Amputee Clinics ») sont organisés autour de différentes activités sportives et récréatives pour sensibiliser davantage les personnes actives qui ont subi une amputation au conditionnement physique et aux occasions de participer à des activités sportives et récréatives. Ce programme est basé sur le système de réadaptation des personnes amputées du Walter Reed Army Medical Center (Washington, DC), qui inclut une intégration complète du conditionnement physique, du sport et de la réadaptation. 

Le but du programme « La liberté par le sport » est d’habiliter les personnes amputées, et ayant tout type de limitation physique, à utiliser le conditionnement physique, le sport et l’activité récréative afin d’être en mesure d’atteindre tout leur potentiel et d’améliorer leur qualité de vie globale. L’objectif du programme est d’organiser des évènements récurrents (appelés les ateliers d’amputés actifs – « Active Amputee Clinics ») à différents endroits à travers le Canada à un moindre coût ou offerts sans frais pour les personnes ayant subi la perte d’un membre pour qu’elles puissent faire l’expérience du sport et d’activités récréatives dans un environnement offrant du soutien. Bien que plusieurs organisations animent ou offrent différentes activités sportives adaptées (le basketball ou la course en fauteuil roulant) et d’autres activités récréatives (équitation, activités de plein air), elles sont souvent offertes sur une base « ad hoc » ou pour des personnes ayant différents niveaux d’habiletés.  Souvent, les personnes amputées ne sont pas toujours informées ou au courant de ces évènements dans leurs communautés.  Le programme « La liberté par le sport » vise à procurer une réadaptation holistique et un modèle de transition pour toutes les personnes amputées, jeunes et âgées, en leur fournissant plus d’occasions d’augmenter leur participation dans le conditionnement physique, le sport et les activités récréatives pendant toutes les étapes de leur rétablissement, tout en élargissant également leurs réseaux sociaux et leur niveau d’activité au sein de leur communauté.

Le kayakisme, l’escalade de rochers et la natation sont tous des exemples d’ateliers d’amputés actifs tenus antérieurement où il a été observé qu’une fois qu’une personne est exposée à une activité adaptée à son amputation, elle peut faire un choix éclairé de continuer l’activité comme faisant partie de sa stratégie d’activité physique et de conditionnement pour toute sa vie. Pour son premier évènement, la Coalition des amputés du Canada cherchera à s’associer à l’Association canadienne des sports pour skieurs handicapés (ACSH) pour recréer le succès des évènements de ski alpin qui ont eu lieu précédemment dans l’Ouest canadien. En utilisant le modèle testé et fructueux, l’ACSH fournirait les instructeurs et l’équipement spécialisé et la Coalition des amputés du Canada fournirait les billets de remontée mécanique et informerait et encouragerait ses membres à participer. Cela permettra aux personnes qui ont subi la perte d’un membre de faire l’expérience de la joie et des sensations que procure le ski alpin, sur trépied ou assis. Des ateliers de ce genre fournissent souvent l’aperçu qu’une personne a besoin pour réaliser qu’elle peut non seulement continuer à participer à des activités qu’elle aimait avant son amputation, mais qu’elle peut développer de nouveaux intérêts et de nouvelles habiletés pour lui permettre de continuer à adopter un mode de vie actif.