Promouvoir les habiletés de vie des personnes amputées

Le programme « Promouvoir les habiletés de vie des personnes amputées » est un programme d’autogestion de huit semaines particulièrement conçu pour les personnes ayant subi la perte d’un membre. Le programme est entièrement (100 %) éducatif et il reconnaît que les personnes ayant subi la perte d’un membre ont des besoins très précis et des réalités particulières en raison de leurs déficiences physiques. À ce titre, le programme « PALS » met l’accent sur la façon dont une personne qui a subi la perte d’un membre peut améliorer sa santé et sa qualité de vie après une chirurgie et la réadaptation. Plus précisément, le programme, par un modèle diagnostique, enseigne aux personnes qui ont subi la perte d’un membre comment gérer leur douleur, leur humeur et d’autres problèmes auxquels ils ont à faire face.

Le programme « Promouvoir les habiletés de vie des personnes amputées » a été créé et validé à la John Hopkins Bloomberg School of Public Health à Baltimore, Maryland. Le succès du programme vient d’une approche participative auprès des personnes ayant subi la perte d’un membre qui partagent leurs expériences autant positives que négatives avec les autres et apprennent de nouvelles techniques de résolution de problèmes. Chaque séance de deux heures met l’accent sur un sujet particulier, incluant :

  • Composer avec le mal et la douleur
  • Comment rebondir après une épreuve
  • Interagir avec la famille et les amis
  • La communication, le réseautage et l’accès aux ressources communautaires
  • Demeurer motivé et effectuer un suivi du progrès

Le fondateur du programme, Dr Stephen Wegener, est un membre de la faculté de la John Hopkins Bloomberg School of Public Health.   En 2009, on lui a demandé particulièrement pourquoi certaines personnes ayant subi la perte d’un membre sombraient et pourquoi d’autres survivaient à la perte et allaient de l’avant pour rebâtir leurs vies, obtenant souvent du succès dans leur profession, un sport ou un passe-temps ou leur jouissance globale de la vie. Sa réponse résume le mieux la puissance que le programme « Promouvoir les habiletés de vie des personnes amputées » donne aux personnes qui ont subi la perte d’un membre. Il a remarqué que :

« Il semble que les personnes ayant subi la perte d’un membre qui réussissent ont de la famille et des amis à qui elles peuvent demander de l’aide, ont de bonnes techniques de résolution de problèmes et sont flexibles dans leurs objectifs de vie et la façon de les atteindre. Elles ont aussi tendance à avoir peu de pensées négatives et sont à l’aise en public à propos de leur amputation. »

Jusqu’à présent, il y a dix-sept (17) formateurs certifiés pour ce programme à travers le Canada, qui ont été formés et évalués par Dr Wegener et tous les coûts de la formation ont été défrayés par la Coalition des amputés du Canada. Le manuel du programme « Promouvoir les habiletés de vie des personnes amputées » compte plus de 140 pages; il a été traduit en français et est imprimé gratuitement pour les participants.